Lessive // DIY

diy-entretien-lessive

J’ai toujours aimé les odeurs des lessives industrielles, puis j’ai eu un bébé et je me suis inquiétée de leur composition. Une fois vu avec conscience la composition des lessives classiques, j’ai eu envie d’avoir moins de produits nocifs dans mon linge. Donc j’ai commencé à acheter de la lessive écologique. Alors pourquoi finalement fabriquer sa propre lessive ? Pour faire des économies, car la lessive écolo et bio n’est pas donnée.

Voici quelques prix de lessives qu’on trouve en grande surface :

  • Lessive liquide Auchan savon de Marseille : 7.21€ le bidon de 3l, soit 2.40€/l
  • Lessive liquide Ariel : 17,40€ le bidon de 2,5l, soit 3.76€/l
  • Lessive liquide Le chat, Lessive liquide Expert : 15,60€ le bidon de 4l, soit 3.90€/l
  • Lessive SanyBio Lavande : 5,20 € le bidon de 1l

La lessive maison avec la recette ci-dessous revient à moins de 1€ le litre.

La liste des ingrédients : (pour 1,5l environ)

  • 1,5 litre d’eau
  • 30 gr de copeaux de savon de Marseille (72 % d’huile d’olive, sans glycérine)
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (pour assouplir et détacher et désodoriser)
  • 10 gouttes d’huile essentielle lavande vraie (calmante, antifongique, anti-mites, poux… )

Matériel :

  • 1 ancien bidon de lessive que vous aurez nettoyé au préalable
  • 1 spatule
  • 1 casserole
  • 1 cuillère à soupe
  • 1 entonnoir (opt.)

Préparation

1/ Faire bouillir 1 litre d’eau.

2/ Râper le savon de Marseille, faire des petits copeaux ou utiliser directement un savon en copeaux.

3/ Hors du feu, ajouter le savon à l’eau et faire chauffer à feu doux, en mélangeant jusqu’à dissolution complète du savon.

4/ Laisser le tout refroidir pendant quelques heures.

5/ Transvaser la préparation dans votre bidon.

6/ Ajouter le bicarbonate de soude et l’huile essentielle (ne jamais incorporer dans la préparation à chaud).

7/ Ajouter 0,5l d’eau froide et secouer.

8/ Vous pouvez utiliser votre propre lessive après 24h.

Après 24 heures de repos, votre lessive va se solidifier en une masse gélatineuse. N’hésitez pas à la secouer avant utilisation. Vous pouvez ajouter de l’eau afin d’obtenir la consistance souhaitée. Pour une machine normale, comptez un petit verre de ce produit (je dose avec un petit pot de yaourt en verre).

Si votre linge est très tâché, vous pouvez le détacher avant avec du savon de Marseille ou du vinaigre blanc. Vous pouvez également ajouter des cristaux de soude dans votre tambour (2-3 càs). Pour le linge blanc, vous pouvez mettre du percarbonate de sodium directement dans la machine pour blanchir.

L’adoucissant

J’ai lu qu’avec le savon de Marseille on pouvait encrasser la machine à laver et les tuyaux d’évacuation. Le vinaigre, étant acide, va détartrer la machine. D’ailleurs, on peut faire tourner la machine à vide avec du vinaigre blanc de temps en temps.

C’est pour cela que j’utilise toujours un adoucissant à base de vinaigre blanc.

Pour cela il suffit de mélanger deux verres d’eau dans un verre de vinaigre blanc et d’ajouter une dizaine de gouttes d’huile essentielle de lavande vraie.

Pour une machine normale, comptez la moitié d’un pot de yaourt en verre.

N’oubliez pas de bien désinfecter vos outils avant et prenez les précautions nécessaires (éventuellement un masque, lunettes de protection…) ! Lisez bien les préconisations des produits que vous utilisez !

J’utilise uniquement des huiles essentielles qui sont conseillées pour les bébés, la plupart à partir de 3 mois (livre : Le petit livre des huiles essentielles spécial bébé, Guillaume Gérault).

Je me suis inspirée de la recette d’aroma zone (voir en bas de page)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ça pourrait vous intéresser

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *